Membres

Partenaire

Ashley McAskill

Ash McAskill est une chercheuse spécialisée en étude de la condition des personnes handicapées et du théâtre. Nouvelle praticienne du théatre lent (Slow theatre), elle termine actuellement sa dernière année de doctorat en communication à l’Université Concordia. Son travail explore le paysage du théâtre canadien qui inclut et est produit par des artistes neurodivers. Elle croit aux approches pédagogiques créatives et universitaires qui honorent la lenteur et la tendresse entre tous les êtres humains. Elle est récipiendaire du Fonds de Recherche du Québec (FQRSC) et a partagé sa recherche dans alt. Theatre journal, the Canadian Journal of Disability Studies, Theatre Research in Canada, and the Canadian Theatre Review. Elle est actuellement coordonnatrice du groupe de travail d’études critiques sur la condition des personnes handicapées de l’Université Concordia, d’un projet sur les pratiques artistiques des personnes handicapées entre le Royaume-Uni et le Québec appelé Vibrations, et du groupe de médias participatifs. D’autres intérêts de recherche incluent les pratiques reliées au genre et à la beauté, le spectacle de la performativité publique, une approche féministe de l’étude des médias, et la performance artistique.

Darian Goldin Stahl

Spécialisée en sérigraphie et création de livres, Darian Goldin Stahl réside actuellement au Canada. Elle est étudiante au doctorat en sciences humaines à l’Université Concordia à Montréal, et a récemment reçu la prestigieuse bourse d’études supérieures Vanier du Canada pour son potentiel de recherche. Darian a obtenu son baccalauréat en Beaux-Arts, avec spécialisation en sérigraphie de l’Université Bloomington en Indiana, en 2011; et sa maîtrise en Beaux-Arts avec spécialisation en sérigraphie de l’Université de l’Alberta, en 2015. Elle a étudié la sérigraphie à la Scuola Internazionale di Grafica de Venise, en Italie, en 2008. Darian effectue sa recherche par les arts et se concentre sur les sciences humaines, particulièrement, la santé, l’expérience du patient et la maladie chronique. www.dariangoldinstahl.com

David Bobier

David Bobier est un artiste médiatique membre de H.O.H. et parent de 2 enfants atteints de surdité. Il vit à London, en Ontario, au Canada. Sa pratique créative se caractérise par la recherche et le développement de technologies vibrotactiles comme moyens d’expression créative. Originalement développée pour les personnes atteintes de surdité, cette technologie vibrotactile constitue une partie essentielle de la pratique artistique de Bobier, particulièrement dans la création de moyens plus accessibles de créer et d’expérimenter l’art sous ses nombreuses formes. Ce travail a mené à la création de VibraFusionLab (VFL) à London, en Ontario, en 2014, un centre multimédia multisensoriel créatif offrant des technologies inclusives pour favoriser l’accessibilité dans les arts. Il est également fondateur et ancien président du London Ontario Media Arts Association (LOMAA), secrétaire du conseil d’administration de Media Arts Network Ontario (MANO/RAMO), membre du conseil d’administration de Artist-Run Centres and Collectives of Ontario (ARCCO), fondateur et coprésident de Tangled London. De conception similaire à Tangled Art + Disability, à Toronto, le collectif se consacre à la création d’opportunités pour les artistes atteints de surdité, handicapés et en situation d’isolement pour qu’ils puissent s’engager dans la pratique artistique et l’enrichissement culturel. En 2014, Bobier s’est associé à l’artiste Leslie Putnam pour former le collectif o’honey. Pour son travail, Bobier a reçu des fonds du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts de l’Ontario, du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), des Centres d’excellence de l’Ontario, du Réseau de centres d’excellence canadiens (RCE GRAND), ainsi que du British Council. Bobier a joué un rôle consultatif dans l’élaboration de programmes équitables dans les arts pour les personnes atteintes de surdité et d’incapacité pour le Conseil des arts de l’Ontario et le Conseil des arts du Canada. Plus récemment, il a été invité au Sommet sur les arts à l’ère numérique présenté par le CAC — et il a présenté un exposé au Global Disability Summit à Londres, au Royaume-Uni. Bobier a reçu à deux reprises du financement provenant du Conseil des Arts du Canada afin de poursuivre une recherche continue sur le mouvement des artistes sourds et handicapés au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Ju Gosling aka ju90

Basée à Londres, Ju Gosling, alias ju90, a acquis une réputation internationale pour son travail principalement situé dans les théories et les traditions du mouvement international des artistes handicapés. Ju travaille avec des médias basés sur des lentilles numériques, mais aussi dans le domaine de la performance, du texte et du son. Elle a été la première étudiante du Royaume-Uni à présenter sa thèse de doctorat en ligne sous forme d’hypertexte multimédia. Ju est cofondatrice et directrice artistique de Together! 2012 CIC, partenaire du projet au Royaume-Uni www.ju90.co.uk www.together2012.org.uk

Julie Newman

Julie Newman est une artiste de Londres qui crée actuellement une installation en continu à son studio Wheelhouse basé à Trinity Buoy Wharf, près du mur de la Tamise, à East London. Son projet Dreaming the Voyage, utilise le Wheelhouse comme installation spécifique au site référençant des navires historiques et fictifs et des voyages à partir de la Tamise jusqu’à des ports locaux. Le lancement du projet présentait un paysage sonore créé en utilisant le Wheelhouse comme haut-parleur pour une pièce originale composée en utilisant des harmoniques, des partiels et des battements… l’ensemble possède une qualité onirique qui a servi à illustrer à la fois le titre et le concept. Les vibrations de la musique sont captées par une technologie simple qui utilise le bois et le verre de la Wheelhouse d’une manière qui lui permet de chanter l’œuvre. Le Wheelhouse paraît statique et lié au sol, mais les installations imaginées et en développement révéleront la distance que l’on peut réellement parcourir lorsqu’on a la conviction et la détermination pour le faire. C’est un concept multidimensionnel qui semble toucher le désir de rêver un voyage chez les gens. Une première référence était tirée du film Now Voyager, «Pourquoi demander la lune, quand nous avons les étoiles?» www.julienewman.co.uk

Kim Sawchuk

Chercheuse principale de l’équipe d’ACT, Kim Sawchuk est professeure au département de communication de l’Université Concordia, titulaire de la chaire de recherche en médias mobiles de l’Université Concordia et doyenne associée de la recherche et des études supérieures de la Faculté des arts et des sciences. Mme Sawchuk a écrit sur l’âge, le vieillissement et son impact culturel depuis 1996. Elle est surtout reconnue pour ses recherches sur les «personnes âgées et les téléphones cellulaires» menées en collaboration avec professeure Barbara Crow, de l’Université York; ainsi que pour son travail de recherche-création en études critiques sur la condition des personnes handicapées. Sawchuk est cofondatrice du Mobile Media Lab (York et Concordia) situé dans le département des communications de Concordia. Elle vient de terminer un mandat de six ans à titre de rédactrice de la Revue canadienne des communications (www.cjc-online.ca) et elle est corédactrice de Wi: Journal of Mobile Media (http://wi.mobilities.ca). En plus de sa recherche universitaire, en 1996, Sawchuk a cofondé StudioXX, un centre de recherche féministe et d’arts médiatiques à Montréal.

Luciano Frizzera

Candidat au doctorat en communication à l’Université Concordia, Luciano Frizzera se concentre sur l’économie politique des nouvelles formes de technologie numérique et sur les différentes façons dont les médias algorithmiques ont changé l’interaction de tous les jours dans les espaces urbains. Luciano est titulaire d’une maîtrise en informatique pour les sciences humaines de l’Université d’Alberta, et ses antécédents scolaires couvrent un large éventail de disciplines et de médias: études des médias, graphisme (imprimé et numérique), visualisation, conception de sites Web, gestion de projets, études urbaines, informatique pour les sciences humaines et sociologie. luciano.fluxo.art.br

Samuel Thulin

Chercheur et artiste, Samuel Thulin travaille à l’intersection de la recherche sur la mobilité, la communication et les médias, et les études sur le son. Il est actuellement boursier de recherches postdoctorales au département des communications de l’Université Concordia, travaillant dans le groupe des médias participatifs de Milieux. Thulin a récemment complété une bourse postdoctorale du CRSH au Centre for Mobilities Research et au Lancaster Institute for the Contemporary Arts, de l’Université de Lancaster. Dans son travail académique et artistique, il étudie comment les relations au lieu, à l’espace et à la localisation sont reliées à de multiples (im)mobilités et à l’évolution de la technologie de communication mobile. Créateur d’œuvres d’art explorant: l’écoute et la production mobiles; confluences de la cartographie et de la culture auditive; les médias locatifs et les sens contestés de lieu; l’aspect situationnel des pratiques mobiles; et méthodologies créatives et émergentes,Thulin a aussi écrit sur le sujet. https://soundcloud.com/samuelthulin/

Véro Leduc

Artiste et chercheure engagée, Véro Leduc est professeure au département de communication sociale et publique et au programme d’action culturelle à l’UQÀM. Première professeure d’université sourde au Québec, elle est titulaire d’un doctorat en communication et d’une maîtrise en travail social. Chercheure associée au partenariat Recherche + Communication + Technologies, à Cultures du témoignage, au Groupe de recherche sur la médiation culturelle, à l’équipe Pratiques sociales et surdité du Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale Groupe, ses projets et ses pratiques s’articulent à travers des démarches de recherche et de perspectives critiques, féministes, queer, intersectionnel, crip (handicapées) et sourdes.

Artiste

Aimee Louw

Aimee Louw est écrivaine et artiste multidisciplinaire installée au Québec. Aimee aborde la critique sociale et la transformation grâce à des procédés d’exploration personnelle. Son travail expérimental actuel utilise la vidéo pour raconter par la poésie tout en illustrant des relations incarnées au paysage et au territoire. Aimee dirige le blogue et la série vidéo, Underwater City, qui documente et répond de manière créative aux expériences de capacitisme et d’accessibilité dans les villes à travers les Amériques. L’eau est l’endroit où elle préfère se trouver.

Darian Goldin Stahl

Spécialisée en sérigraphie et création de livres, Darian Goldin Stahl réside actuellement au Canada. Elle est étudiante au doctorat en sciences humaines à l’Université Concordia à Montréal, et a récemment reçu la prestigieuse bourse d’études supérieures Vanier du Canada pour son potentiel de recherche. Darian a obtenu son baccalauréat en Beaux-Arts, avec spécialisation en sérigraphie de l’Université Bloomington en Indiana, en 2011; et sa maîtrise en Beaux-Arts avec spécialisation en sérigraphie de l’Université de l’Alberta, en 2015. Elle a étudié la sérigraphie à la Scuola Internazionale di Grafica de Venise, en Italie, en 2008. Darian effectue sa recherche par les arts et se concentre sur les sciences humaines, particulièrement, la santé, l’expérience du patient et la maladie chronique. www.dariangoldinstahl.com

Laurence Parent

Laurence Parent est candidate au doctorat en sciences humaines à l’Université Concordia. Elle est titulaire d’une maîtrise en études critiques sur la condition des personnes handicapées de l’Université York et d’un baccalauréat en sciences politiques de l’Université du Québec à Montréal. Elle vit à Montréal et est passionnée par les questions de mobilité et d’activisme des personnes handicapées, ainsi que par leur histoire. Le travail universitaire et artistique de Laurence a fait l’objet de nombreuses conférences et expositions au Canada, aux États-Unis et en Angleterre. En 2016, elle a été choisie par l’Association canadienne des études sur le handicap (ACIA-ACEI) en tant que lauréate du Prix francophone Tanis Doe pour l’étude canadienne sur le handicap et la culture.