Ceci n’est pas un exercice de sensibilisation (2018)

Vibrations

Artiste: Laurence Parent

Huit kilomètres, c’est la distance entre mon domicile et l’Université Concordia. Ces kilomètres sont parmi ceux que je connais le mieux à Montréal, car je les ai roulé en fauteuil roulant de toutes les façons et dans toutes les conditions météo possible. Depuis que la station Jean-Talon est accessible, je parcours 3,6 km en roulant et 4,4 km en métro. Mes stations d’origine et de destination ne sont pas accessibles.

Cette installation n’a pas pour but de vous sensibiliser ou de vous faire vivre ce que je vis. Nous sommes rendu-es ailleurs. Sentez-vous ces vibrations? Ce sont les vibrations du désir qui m’anime, et qui anime de nombreuses Montréalais-es handicapé-es et allié-es, à faire tomber les obstacles. À les faire tomber comme tombent les mouches.

Biographie de l’artiste

Laurence Parent est doctorante en sciences humaines à l’Université Concordia. Elle détient une maîtrise en Études critiques du handicap de l’Université York et un baccalauréat en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Laurence vit à Montréal et est passionnée par le militantisme dans le domaine du handicap, ainsi que l’histoire du handicap et de la mobilité. Au cours de la dernière décennie, elle a participé activement à plusieurs organismes de défenses des droits des personnes handicapées. L’œuvre académique et artistique de Laurence a été présentée dans plusieurs congrès et expositions au Canada et à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *